samedi 28 mai 2016

Jouer 5 minutes, la solution miracle?!?

J'ai été éblouis il y a quelques années  par un livre fantastique, écrit par un thérapeute par le jeu(Qui veut jouer avec moi ? de Lawrence J. Cohen) .

 Il parlait des milles façons  d'utiliser le jeu au quotidien pour  éduquer nos enfants et créer un lien fort avec eux.

Vous avez un problème avec votre enfant?

Jouer avec lui, c'est lui permettre de combler ses besoins affectifs (son réservoir comme certains l'appelent), de résoudre des problèmes, d'évacuer, de communiquer avec vous..

On dit souvent que jouer 15 minutes par jour avec un enfant évite bien des crises mais c'est plus que ça et c'est fascinant.

Récemment, je jouais à un jeu avec ma fille de 18 mois. Je courrais pour l'attraper et elle riait. À un moment donné, elle se cache dans un coin. Je fait mine qu'elle disparait. Elle sort le nez, je redit oh je vais t'attraper. Elle se recache dans son coin, j'arrête de la poursuivre. Elle le refait des centaines  de fois, ma réaction ne change pas.

Pourquoi je le fait? Je veux lui donner du pouvoir, du haut de ses 18 mois, elle peut me faire arrêter de l'attraper d'une façon simple et accessible pour elle. Elle est ravie d'avoir cette influence, ce pouvoir.

Les meilleurs jeux sont souvent les plus simples. Il faut également oser le contact physique, comme jouer à  l'ours endormis donc  les enfants volent les fruits, et se réveillé quand ils approchent. Chaque parent peut d'instinct sentir ce que chaque enfant a besoin.

 Une de mes filles adorent être  attrapé, pouvoir  montrer sa force pour s'échapper alors c'est ce que je lui offre.  Le moment où je la tiens  dans mes bras alors qu'elle s'échappe en la regardant et en riant avec elle , c'est le temps de qualité donc elle a besoin.

Une autre prends son pouvoir en évitant d'être attrapé. Réussir  à  échapper en utilisant des ruses est son succès  à elle, elle aime nous montrer ses stratégies d'évitement.

En jouant avec nos enfants, nous pouvons modèler pour eux des contacts positifs sur lesquels ils prendront exemple. Soyons aussi polie et attentionné  à  eux que nous voulons qu'ils le deviennent pour les autres.

Est-ce qu'il y a une bonne façon de jouer avec nos enfants ?
Je crois  sincèrement que chaque parent a le pouvoir de trouver les besoins de son enfant en l'observant.

Après  la naissance de leur soeur, mes grandes aimaient  bien jouer au bébé. Je les berçait pour les endormir, les déposait par terre puis elle se réveillait et je recommençait. Ce simple jeu est une façon de confirmer "chaque fois, je répondrai  à tes besoins, ta place est encore importante."

S'asseoir par terre dans le salon, se rendre disponible, c'est la première étape  vers un meilleur quotidien  avec nos enfants.

Prendre 5 minutes pour jouer...






mercredi 25 mai 2016

Un quotidien plus facile : 3 trucs pour le quotidien avec un 18-24mois

18 mois est un âge magnifique: bébé interagit de plus en plus, reproduit ce que l'on fait et tente d'acquérir de l'autonomie...

Bébé qui n'est plus vraiment un bébé, grimpe  sur le petit banc et s'étire le plus possible pour laver ses mains à la suite de ses soeurs.

Le côté difficile? On se retrouve parfois  avec un bébé fâché, limité dans sa capacité à s'exprimer, ou qui prends une situation drôle une fois et veut la répéter  10000 fois, et ça  en vient à rendre le quotidien difficile .

1. Changer une dynamique "dérangeante "

Un exemple  simple : l'habillage. Un matin, j'arrive pour habiller bébé et elle se sauve! Je l'attrape , elle rit et je l'habille. 2 semaines  plus tard? Bébé  se sauve pendant de longues minutes chaque fois et je veut défaire cette dynamique, cette association qu'elle a faite entre habillage = se sauver... Jouer à d'attraper c'est bien, mais pas dans ce contexte.

Ce que j'ai fait? J'ai créer une nouvelle association. Quand on s'habille, maman chante en inventant une chanson sur ce qu'on fait. Elle se sauve ? Silence automatique, je ne dit rien. Elle finit par revenir, on rechante. Au bout de quelques jours, elle teste encore en se sauvant 5 seconde voir  ma réaction (indifférence) puis revient vite danser  de la tête  pendant que je l'habille en chantant.

Une de mes enfants faisait énormément de crise et j'ai chanté beaucoup, ca peut facilement aider .

2. Un ordre pour gérer  le chaos

Je sort les crayons, elle en sort, ils tombent par terre, elle veut celui par terre, elle fait tomber l'autre...

Ça  vous rappelle quelque  chose ?
Je rajoute un pot à crayon dans lequelle j'en met 3-4, et mission  réussie ! Elle en prends un  ou deux à la fois et adooore les remettre dedans ensuite. Je modèle  quelques  fois pour elle également.

Ses jouets à plus d'un morceau sont presque tous dans des boîtes présentement  pour simplifier le rangement. Mettre sa casquette  elle même  à  un endroit établi, elle aime beaucoup toutes ces petites choses qu'on répète chaque jour avec constance..
Un bac pour avoir un endroit défini où mettre ses jouets de bain après le bain..

3. Adapter la maison à  bébé : ronde 3

Quand il est petit, on adapte (ou pas, selon ses convictions ) la maison à bébé .
À  cette âge là, l'adaptation prends un autre sens pour moi.

- peu de jouets à  disposition, et pas plus de 2-3 jouets à  plusieurs morceaux. On veut que l'enfant puisse jouer véritablement, sans toujours voir quelque chose plus loin qui l'intéresse, sans devenir "dépassé " par le trop de jouet.

Et

- augmenter son autonomie en adaptant la maison pour lui donner le plus de capacité possible d'accéder  à  ses choses . Sa vaisselle à sa hauteur, ses vêtements  rangés à  sa hauteur avec des étiquettes imagé identifiants les emplacements des différents  vêtements, bref une place accessible pour chaque chose qu'il utilise quotidiennement.







lundi 23 mai 2016

15 jeux à redécouvrir l'été, qui ne nécessite presque rien..


A) Dans le stationnement

1. Serpent et échelle 

Dessiner un serpent et échelle géant avec de la craie en faisant quelques carreaux numérotés, puis quelques flèches d'un à l'autre.. Utiliser une roche sur laquelle on colore un côté à la craie et l'autre non comme dé. Coté colorier = avance de 1, non-colorié = avance de 2.

Un hit autant avec ma 4 ans que ma 6 ans et demi.

2. Marelle classique... ou non
 
Ma plus grande adore dessiner ses propres jeux de marelle maintenant.. on peut même ajouter des difficultés en faisant des cases à éviter...


3. Parcours pour vélo, stationnement de précision pour vélo...
Le principe est simple, elle dessine des routes, des stationnement pour son vélo, et se pratique à bien s'enligner..

4. Parcours moteur "maison"
On dessine des ronds où sauter, des lignes sur lesquelles marcher...

B) Avec de l'eau

5. "Peinturer" ou "laver" la maison
Des pinceaux, un peu d'eau dans un plat et on peinture (ou lave, selon ce qu'ils préfèrent) les briques de la maison..

6. Transfert d'eau de bac à bac avec des éponges
On s'amuse à les remplir, et à transporter l'eau ailleurs, avec ou sans un parcours à exécuter avant...

7. Bouette!!
De l'eau, du sable, des bols, des pissenlits.. on les laisse se salir, inventer des recettes, manipuler comme ça leur chante et mélanger tout ça...

8. Simplement de l'eauBébé peut passer des heures à jouer avec 2 bols et un fond d'eau dans un bac, simplement...

9. Laver les jouets (ou la maisonnette)avec du savon à vaisselle, de l'eau, et on baigne les jouets d'extérieurs et les lave... :)

C) Nouveaux acquis à pratiquer

10) Culbute, pirouette...
On répète pour apprendre à faire une nouvelle culbute, simplement... ça fait 2 étés que ma grande essais de faire une roulade d'ailleurs :)

11) Du sport!
On sort (ou emprunte) un ballon de soccer et on se pratique à lancer entre 2 objets pour créer un but.. On peut même se créer des parcours avec le ballon..
De la trottinette, du vélo, nager, il y a pleins d'activités "normales" auxquels on peut consacrer une grande partie de son été, juste pour les acquérir et s'améliorer!!

12) La corde à danser
Pour sauter par dessus comme les grands, ou simplement jouer au serpent. On pratique les mois de l’année ou d'autres chansons en même temps..

13) Le hoola hoop!
Qu'on n'achète pas au dollorama sinon il finit hexagone en 1 semaine, je parle par expérience :P Pour sauter dedans, jouer à différents jeux et s'en servir comme "refuge", se pratiquer à le faire tourner sur nous, ou l'envoyer en le faisant revenir vers nous (ici aussi, 2 grandes essaient très fort de comprendre le truc de maman!)

D) Les classiques
14) Des bulles!!
J'ai fait l'acquisition récemment d'un ensemble de bulle qui contiens un machin à bulle qui est super facile pour bébé (on souffle comme dans une flûte) et d'autres plus adaptés pour les grandes. Ici ça reste un petit bonheur d'été.

15) On joue sous la pluie.
Ma grande de 4 ans en parle régulièrement, de la fois où on est sortit dehors habillé sous la pluie. Je suis le genre de mère qui deviens un peu excités quand il fait chaud et il pleut à ciaux. "Allons dehors en profiter!! viiiite !!!. Et le lendemain, on met nos bottes d'eau et on saute dedans !!


Nos jouets préférés dehors


- Du sable, des pelles, un sceau (préféré à bébé, 18 mois)
- Des vélos, trottinettes (préférés à 4 et 6 ans)
-Les bulles et les craies (préférés à tous)

et leur imagination !! Elles jouent seules à ce qui leur plaît pendant des heures, à inventer milles scénarios..


vendredi 13 mai 2016

Notre routine du dodo spécial "été", une tradition.


Il fait enfin chaud ! Le gazon est peu-être même vert chez vous si vous êtes chanceux. Ici, nous avons été attaqué par les vers blancs alors c'est plutôt brun et mauvais herbes. Nous avons planté du trèfle avec l'espoir de bientôt avoir du vert sur le sol... Bref, ça explique la photo de l'an passé :P


Je voulais vous parler de notre tradition estival depuis maintenant 3 étés, qui rends les enfants heureux et qui fait faire de beaux dodos :)

Donc, voilà à quoi ressemble notre routine du dodo dès que le thermomètre coopère.

17h30-18h45: On joue dehors. Pour moi,  jouer dehors quelques heures par jour est la partie la plus importante de notre routine du dodo. Donc, on soupe, et on va dehors. Au parc, dans la cours, en vélo, peu importe. Parfois, on reste plus tard, surtout l'été quand il n'y a pas d'école et qu'il fait si beau!


18h45-19h15: Douches, pyjamas, verre d'eau, brossage de dent, toilette. Tous les besoins possibles sont comblés dans cette période. Les enfants sont ensuite propre, la vessie vide, leur soif comblé, bref aucune raison pour ne pas dormir. On fait ensuite les câlins et souhaits de bonne nuit tout de suite.

L'histoire dehors.
C'est LE moment que les enfants attendent tout l'hiver. On sort sur le balcon, avec le soleil doux qui reflète dans les cheveux et je raconte l'histoire dehors. C'est tout simple, mais ils adorent ça. Parfois on le raconte dans le gazon, parfois sur le balcon, parfois dans les chaises... Peu importe.. et chaque fois, avant de raconter l'histoire, je donne cette consigne en chuchotant...

"Une fois l'histoire finit, je vais fermer mes yeux et compter jusqu'à 30, et pendant que je compterai, deux petites filles vont disparaître dans leur lit et lorsque j'irai, sur la pointe des pieds, fermer la porte et ouvrir la veilleuse, je ne verrai que 2 petites filles endormies."

et c'est ainsi, que chaque soir d'été où il ne mouille pas, les enfants sont couchées sans aucun chichis... :)