vendredi 23 octobre 2015

Activités d'Halloween approuvé par les filles - Les bébés


J'aurais aimé avoir plus de photos pour vous, mais je suis bien occupée.. Je tenais à vous concocter une liste d'idée, donc si vous avez des questions, n'hésitez pas à me demander des précisions. 


Les bébés (6-18 mois)
1. Manipuler, toucher, faire rouler, essayer de transporter une petite citrouille.
Idéalement dehors, au cas où elle soit abîmée.

2. Sac d'exploration graines et chair
Mettre des graines et de la chair de citrouille dans un grand sac ziploc de congélation, rajoutez du papier collant sur la fermeture pour plus de sécurité. Laissez bébé la manipuler. Pour un effet différent, coller le ziploc sur une fenêtre pour que bébé vois la lumière passé au travers.

3. Trésors de citrouilles
Remplir un panier avec des citrouilles jouets, toutous etc, et laissez-le le vider et re-remplir.

4. Exploration sensorielle
Laissez-le explorer du jell-o orange.

5. Peinture orange
Réserver une partie de la préparation à jell-o pour créer une peinture orangée.

6. Collage facile
Donnez-lui des gros éléments texturés (carton bombé, gros pompons oranges, formes de citrouilles en feutrine) et déposez devant lui une feuille de mac-tac du côté collant. Les éléments y colleront et décolleront et intrigueront bébé.

7. Lumière orangée
Des lumières oranges, ou une chandelle dans un pot masson orangé (dollorama) fascineront bébé. Nous avons fermés toutes les lumières et laisser des citrouilles lumineuse et une chandelle nous éclairer lors d'une soirée, au grand plaisir de mademoiselle C.

8. Première comptine d'halloween

Ici, nous chantons:
Petite sorcière, petite sorcière
Que fais-tu, Que fais-tu?
Je mange une citrouille, Je mange une citrouille
MIAM MIAM MIAM (en mangeant la bedaine de bébé)





dimanche 18 octobre 2015

Automne + Bonheur + Enfants




En automne, je trouve ça difficile de parler de jeu car ici ça se résume à aller dehors le plus souvent possible. Explorer des sentiers de randonnées. Jouer dans les feuilles. Bricoler avec les feuilles. Jouer dehors. Cuisiner et boire du chocolat chaud.

 Ce dernier mois, j'ai dut travailler fort pour refaire notre routine après la rentrée scolaire de ma grande. Au quotidien, c'est jouer, oui, mais surtout analyser et observer +++  pour améliorer la dynamique. Bref, j'ai pas eu le temps d'écrire, mais j'ai quand même essayé/renouveler de nouvelles approches que je voulais partager...

Voici donc ce sur quoi on se concentre ces temps-ci ; Être heureux tous ensemble avec la nouvelle routine.


1. Apporter les enfants dehors, le plus souvent possible. Surtout le matin.
Proposez-leur un objectif: Marcher jusqu'en haut d'une montagne en randonnée. Proposez-leur de faire ce qu'ils veulent et laisser-leur créer leur monde imaginaire. Ne leur proposez-rien et regardez-les jouer. Laisser-les transporter de grosses branches ou roches pour tester leur forces, si ils le font de façon sécuritaire.

Parfois quand les enfants feel boff, on se dit qu'on va rester dans la maison c'est plus simple, mais pourtant, une fois dehors, c'est tellement plus facile.




2. Apprenez à comprendre la personnalité de chacun de vos enfants
J'aime beaucoup The child Whisperer 4 types, parce que ça donne une bonne base d'idées de comment agir avec un enfant, ou au moins matière à réfléchir. J'ai des enfants de type différents et j'adapte mon discours à eux. Je travaille beaucoup là-dessus dernièrement et ça évite beaucoup de confrontations. Un simple rappel amusant ou farfelu fonctionne beaucoup mieux avec une de mes filles qu'une règle. Si c'est absurde et la fait rire, elle embarque à 100%. Une autre as besoin d'un discours plus explicatif, plus compréhensif. 




3. Perfectionnez la routine du matin pour éviter le stress de 8h40
J'utilise depuis quelques semaines un nouvel outil. Une liste des tâches à accomplir des filles le matin. La première semaine: Elles recevaient un collant après l'avoir complété. Maintenant, j'avance leur aimant et une fois rendu à la fin, elles ont du temps pour jouer. Je leur montre que leur aide est précieuse: jeudi nous avons fait un bricolage le matin avant d'aller attendre l'autobus parce que grâce à leur collaboration nous avions le temps et je leur ai fait remarqué. Elles étaient fière d'elles, et aucun problème pour l'habillage pour aller dehors comme elles avaient hâte de mettre leur masque par dessus leur tuque...

Bref, encadré +++ et leur montrer les avantages de leur accomplissements.



4. Gâter-les, surprenez-les, pensez à eux.Sans impliquer de matériel si c'est ainsi que sont vos valeurs.
Dites ce qu'ils rêvent d'entendre.
"Ah, j'ai envie de me coller et lire un livre avec toi."
Pensez-le, profitez-en.
Et écoutez-les, pour savoir ce que sont ces mots qu'ils attendent.
Essayer de leur faire plus plaisir souvent, de la bonne façon.

5. RespirezJe prends 5 bonnes respirations avant de déposer le bébé dans son lit, juste pour me vider du stress que ça ne fonctionne pas. Respirez dehors alors qu'ils jouent pour refaire le plein d'énergie. Respirez avant de réagir.
 et en photos...

















jeudi 8 octobre 2015

Le bébé & la photographe: retour sur le "scandale"

Depuis quelques jours, l'article à sensation du moment parle des photos de nouveaux-nés endormis, la journaliste dénonce les conditions dans lesquelles elles sont exécutés. J'ai décidé d'emprunter mon blog personnel pour vous en parler; afin de répondre aux inquiétudes possibles de mes futures clientes.



Chaque photographe est différent

S'il faut retenir une seule chose de ce scandale c'est qu'un futur parent peut (devrais) s'informer des techniques de sa photographe afin de valider s'il est à l'aise avec celles-ci. Des photographes qui vont plus loin que d'autres dans les exigences quant à la préparation du bébé, ça existe. J'ai moi-même un malaise avec les demandes de certains photographes (surtout dans d'autres pays) et c'est correct. Chaque parent aussi est différent.


Pour ce qui est de moi: J'ai eu trois bébés nés un peu avant Noel, et j'ai vite découvert que modifier la routine de bébé avant un événement donnais généralement un bébé plus agité; c'est pourquoi je demande aux parents maintenant de ne rien changer pour la séance. Je préfère m'adapter au moment de la routine où bébé est rendu au moment où j'arrive. Je fait mes séances à domicile pour cette même raison. 

"et j'ai déroulé ses petits doigts..."

Bien que garder le poing fermé est naturel pour un jeune bébé, ils donnent souvent un air moins détendu, plus stressé à la photo, c'est pourquoi on passe autant de temps à dérouler les petits doigts... Sauf que pour moi, dérouler les doigts ce n'est pas forcé le bébé dans une position de façon obstiné, mais plutôt délicatement dérouler ses doigts en lui chuchotant à quel point il est beau, que je suis Zoé et que je le dérange un peu pendant son dodo mais que tout va bien.... 

C'est la même chose pour les autres poses. Mes poses sont inspirés de positions recroquevillés, plus naturels pour les bébés qui viennent de passer 9 mois dans le ventre de leur mamans.

Le vraie secret

Les photos finales ne sont pas toujours identiques à la façon donc elles ont été prisent.
C'est ainsi pour plusieurs photos. On joue avec l'angle, avec ce qui soutiens bébé, pour modifier ses poses de façon à ce que jamais il ne soit inconfortable. La température est augmenté pour qu'il soit confortable, il est nourris à la demande comme il le serait hors séances photos. 


Le vraie secret c'est l'expérience; je peux vous dire la seconde à laquelle bébé dort profondément juste en écoutant sa respiration, je connais 100 façons différentes d'endormir un bébé et surtout, j'apprécie sincèrement ces moments passés avec eux. D'ailleurs, je connais des dizaines de photographes expérimentés qui ont autant à cœur le confort des bébés partout au Québec.

Pour les photographes débutants: je vous conseille de suivre une formation sur la sécurité du nouveau-né, il en existe plusieurs en ligne ou en personne.